Que faut-il retenir à propos des tables de multiplication ?

Lorsque vous êtes enfant, vous n’avez pas d’autre choix que d’apprendre les tables de multiplication. Comme vous le lirez sur https://table-de-multiplication.com, il s’agit là d’un pilier en mathématiques qui vous permettra de réussir en calcul mental et en calculs écrits. Que vous soyez fan, ou pas, vous n’aurez pas d’autre choix que d’y passer.

Suivant le cas, l’apprentissage des tables de multiplication sera :

  • douloureux et fastidieux
  • plus facile quand vous en connaîtrez l’utilité et l’usage que vous pourrez en faire
  • plus intéressant s’il est présenté de façon ludique.

Généralement, les prémices des tables de multiplication seront abordées dès la classe de CP avec un renforcement en CE1. Mais c’est vraiment à partir du CE2 que son apprentissage sera véritable. Mais pour y arriver, il faudra déjà avoir acquis de bonnes bases comme connaître ses chiffres. C’est comme pour la lecture, si vous ne savez pas les lettres de l’alphabet ni un minimum de règles d’orthographe, vous ne saurez pas lire. Pareil pour courir, vous commencerez par marcher.

Tables de multiplication : quelle est la bonne méthode d’apprentissage?

Le secret ici réside dans l’entraînement. Il est bien de réciter les tables en blocs. Mais l’idéal, c’est vraiment de réussir à répondre à des questions aléatoires. Encore une fois, pour ne pas vous en lasser, pour ne pas en être écœuré, le tout sera de rendre les exercices plus ludiques. Par contre, une fois que les tables de multiplication seront mémorisées, ne pensez pas pour autant que vous serez tiré d’affaire ! En effet, à défaut de les utiliser, vous mettrez moins de temps à les oublier qu’il n’en avait fallu pour les retenir. D’où l’intérêt de la piqûre de rappel après chaque rentrée de grandes vacances. Deux mois, c’est plus de temps qu’il n’en faut pour tout oublier !

Table multiplication

Avant toute chose, il faudra bien comprendre que 5X3=3X5. Ainsi, il y aura nettement moins de combinaisons à apprendre. Ce sera la table de 2 qui sera présentée en premier. Et pour cause : il suffit de doubler le chiffre concerné pour obtenir le résultat. Les enfants devront donc se baser sur les tables d’addition qu’ils maîtrisent déjà parfaitement, ou pas ! Pas trop de difficulté non plus avec la table de 5 dont les résultats se terminent forcément par 5 ou 0. Dans la série des tables faciles, vous avez aussi celle de 10 où il suffit d’ajouter un zéro après le chiffre multiplié.

Pour le 4 et le 8, ça devrait aussi aller. Ici, vous doublerez la table de 2 puis la table de 4. La principale difficulté résidera souvent dans la table de 7. Mais pas de panique puisqu’il existe des moyens mnémotechniques et des méthodes d’apprentissage. Vous avez notamment la méthode des mains qui marche bien avec les tables de 6 à 9. D’ailleurs, ce n’est pas pour rien si vous croisez encore souvent des adultes qui comptent sur leurs doigts !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *