Que faire en cas d’otite en pleine nuit pour réduire les douleurs ?

Que faire en cas d’otite en pleine nuit : nos astuces pour dormir paisiblement

Cogema.fr » Santé » Que faire en cas d’otite en pleine nuit : nos astuces pour dormir paisiblement

Certains problèmes de santé sont très handicapants et ils sont même difficiles à supporter. C’est le cas de cette fameuse otite qui peut rendre votre quotidien insupportable. Vous cherchez donc des astuces notamment pour savoir que faire en cas d’otite en pleine nuit. En effet, elle est toujours beaucoup plus douloureuse lorsque vous n’êtes pas occupé, votre esprit est alors focalisé sur ce problème. Nous vous proposons quelques astuces pour retrouver rapidement un peu de sérénité.

Changez vos habitudes quotidiennes

Les internautes sont nombreux à piocher dans les remèdes de grand-mère notamment pour apprendre comment guérir une otite sans antibiotiques, mais il y a également des habitudes à prendre. Cela permet par exemple de réduire les symptômes pour qu’ils ne soient plus aussi désagréables. Ce ne sont pas des recettes miraculeuses, mais ces méthodes pourraient tout de même vous apporter un peu de soulagement.

  • Evitez de toucher constamment votre oreille, car la douleur pourrait prendre de l’ampleur et ce sera aussi le cas pour l’inflammation.
  • Évitez la cigarette et même le tabagisme passif puisque la fumée est nocive, elle peut irriter votre oreille et même vos voies respiratoires.
  • Dans le même registre, vous avez le courant d’air qui est particulièrement néfaste, même si la chaleur est au rendez-vous, évitez d’ouvrir toutes les fenêtres.
  • Ne tentez pas de calmer la douleur en multipliant les astuces, car vous pourriez aussi provoquer quelques dégâts supplémentaires.
  • N’introduisez rien dans votre oreille douloureuse que ce soit un coton-tige ou de l’eau.

Ne faites pas d’efforts lorsque vous vous mouchez, car l’oreille sera davantage sollicitée et cela pourrait engendrer des douleurs très vives.

Tentez de calmer la douleur avec de la chaleur

Pour soigner une otite chez le bébé, il faut suivre les mêmes directives, car vous n’êtes pas à l’abri de quelques douleurs supplémentaires. Si vous n’avez pas de traitements spécifiques ou de médicaments contre la douleur, il faut opter pour la chaleur. Souvenez-vous, il est conseillé de ne pas introduire d’eau ou d’instrument dans votre oreille douloureuse, mais vous pouvez apporter de la chaleur. Il suffit de positionner votre tête sur un gant légèrement chauffé au micro-ondes par exemple. La bouillotte porte également ses fruits, elle vous apporte un bienfait immédiat et vous pourrez retrouver au plus vite les bras de Morphée. Si vous n’avez pas ces accessoires, vous possédez sans doute un bonnet même en laine.

Il suffit de l’enfiler pour être rapidement soulagé puisque la chaleur se dégage dans votre oreille et elle calme ainsi les douleurs. Vous pouvez aussi opter pour des gouttes auriculaires, mais uniquement si vous connaissez avec précision l’origine de votre otite. Dans le cas contraire, il est préférable de consulter rapidement un médecin qui pourra vous proposer la meilleure solution.

Quand devez-vous consulter un médecin ?

Sur Internet, j’ai tendance à chercher comment savoir si j’ai une otite et en fonction des symptômes, il est toujours difficile de poser un diagnostic fiable. Il est donc préférable de consulter un professionnel de la santé qui pourra réaliser plusieurs examens complémentaires. Généralement, il est préférable d’appeler le 15 ou le 112 lorsque cette otite est accompagnée par de la fièvre, des convulsions, des tremblements et si vous avez l’impression d’être confus. C’est aussi le cas si vous ressentez des douleurs intenses ou si du liquide s’écoule de votre oreille. Il peut s’agir de pus et même de sang, le tympan peut alors être perforé, d’où l’intérêt d’agir rapidement.

Dans certains cas de figure, l’otite peut être le résultat d’un voyage en avion ou d’une séance de plongée. C’est un symptôme connu et fréquent notamment chez les novices, mais si les douleurs persistent ou prennent de l’ampleur, il est préférable de consulter rapidement un spécialiste. Cela est aussi valable si vous multipliez les otites au cours de l’année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *