Maladie de Raynaud : Les explications incontournables

Connaissez-vous la maladie de Raynaud ? On vous en dit un peu plus sur ce trouble chronique de la circulation du sang qui touche les extrémités du corps comme les mains et les pieds.

Il existe plusieurs formes: l’une primaire, l’une secondaire (que l’on appelle le syndrome de Raynaud). Cette dernière est plus grave mais touche souvent les personnes plus âgées (à partir de 40 ans environ).

On vous propose d’en apprendre bien plus sur le sujet de la maladie de raynaud ci-dessous.

La maladie de Raynaud, c’est quoi ?

La maladie de Raynaud comme on l’a dit plus haut rapidement est une maladie liée à la vasoconstriction. C’est-à-dire qu’il s’agit tout simplement d’un problème de circulation du sang.

Évidemment, ce sont avant tout les extrémités du corps qui vont être les plus touchées. C’est-à-dire que ce sont les mains, et plus particulièrement les doigts, qui vont être visiblement impactés par la maladie raynaud. Mais aussi les pieds et les orteils.

Cependant, dans quelques cas, on sait aussi que le nez, les lobes de l’oreille mais aussi le bout des seins peuvent être touchés.

C’est une forme de réaction au froid, classique, mais excessive qui entraîne la forme primaire de la maladie de Raynaud.

Côté cible, ce sont le plus souvent des adolescents et des jeunes adultes entre 15 et 25 ans qui sont concernés. Il s’agit de crises et au fil des années, la maladie s’en va toute seule.

La forme secondaire de la maladie est bien plus grave, elle touche plutôt des adultes, dans la quarantaine, et les crises et leurs répétitions peuvent entraîner des symptômes vraiment handicapants.

Identifier une maladie de Raynaud : les symptômes

On reconnaît le plus souvent une maladie de Raynaud au bout des doigts ou des orteils qui vont être tout blancs. En effet, rappelez-vous que c’est un problème de circulation du sang.

Quelles sont les solutions possibles ?

  • Vous pouvez vous assurer de réduire au maximum la fréquence et la répétition de vos crises en faisant en sorte d’avoir le moins froid possible.
  • Dès que vous ressentez les premiers fourmillements dans les doigts ou dans les orteils, par exemple, réchauffez-vous le plus vite possible.

En définitive, contre la maladie de raynaud traitement et solutions sont assez limités. Alors, limitez au maximum l’exposition au froid avec des vêtements adaptés durant l’hiver. Si vous avez un doute et que vous vous demandez si vous êtes touché par la maladie de Raynaud, alors vous pouvez consulter sur la maladie de raynaud photos.

On vous recommande également d’arrêter de fumer le plus possible. Pourquoi ? Car le tabac provoque déjà une vasoconstriction. Or, si vous êtes sujet à des crises de la maladie de Raynaud, cela va aggraver vos symptômes.

Enfin, on vous recommande bien entendu de consulter un médecin, voire même un rhumatologue et un angiologue en cas de doute. Cela permettra de poser un réel diagnostic et éventuellement vous permettra de déceler un problème de santé plus grave.

Partager
Clotilde De Murène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *