Formation VGP : engins de chantier

Que comprend la partie engins de chantier de la formation VGP ?

Cogema.fr » Avenir professionnel » Que comprend la partie engins de chantier de la formation VGP ?

La VGP (Vérification générale périodique) est un contrôle technique obligatoire légalement pour toutes sortes d’engins de chantiers et machines de lavage. Le but est de s’assurer que l’équipement n’ait pas d’anomalies ou de problèmes qui pourraient mettre en danger les employés ou les biens de l’entreprise.

Qu’est-ce que la formation de contrôleur VGP ?

Les chefs d’entreprises sont tenus au respect de la réglementation de la VGP. Elle est ainsi obligatoire pour les machines et accessoires qui relèvent de :

  • L’élevage des charges ;
  • L’élévation des postes de travail ;
  • Le transport en élévation des personnes.

La VGP est sous la responsabilité du chef de l’établissement ou de l’entreprise. Elle peut être réalisée soit par un employé technicien de l’entreprise soit par une tierce personne. En effet, le responsable d’une entreprise peut faire appel à un des organismes agréés qui proposent ce service. Du fait de la fréquence tout de même assez contraignante de ce contrôle, il est intéressant de faire la formation de VGP pour ajouter un atout à son Curriculum Vitae.

Ce contrôle se fait en deux étapes. La première est dite statique et consiste à vérifier l’état de l’appareil.

Elle permet ainsi de mettre le doigt sur d’éventuels problèmes. La deuxième partie de la VGP est qualifiée de dynamique, elle sert en fait à vérifier si le fonctionnement de la machine est efficace.

Les engins et appareils concernés par la formation en VGP

formation VGPLes machines et appareils concernés par la VGP sont les appareils de levage, les engins de chantiers ainsi que quelques machines à risques spécifiques tels que les compacteurs à déchets, les massicots et les presses. Pour ce qui est des autres équipements, il en revient au gérant de l’entreprise d’établir une organisation qui puisse permettre de répondre à la même finalité. Dans ce qui suit, nous allons parler des engins concernés par la formation VGP et leurs fréquences de contrôle. En effet, chaque type d’appareil de levage a une périodicité de contrôle spécifique.

Ainsi, il faut savoir que les appareils de levage qui sont employés de manière directe de par la simple force humaine pour élever un poste de travail (tel que les presses hydrauliques ou les bennes à déchets) doivent être révisés tous les trimestres. Entre autres, 2 fois par ans, il faut procéder à une vérification des grues auxiliaires de changement sur véhicules, des hayons élévateurs, des monte-matériaux de chantier, des grues mobiles automotrices, des chariots élévateurs, des plateformes élévatrices de personnes, etc. Enfin, les appareils suivants doivent subir une VGP une fois par an :

  • Appareils de levage polyvalents, auxquels on peut directement appliquer une force humaine, dont l’installation se fait à demeure ;
  • Autres appareils de levage ;
  • Accessoires de levage ;
  • Équipement de terrassement.

Avec qui faire une formation VGP ?

En tant que chef d’entreprise, il est parfois difficile de se passer d’un membre de son équipe pendant plusieurs jours. Il est donc primordial de savoir combien de temps va durer une formation VGP, pour pouvoir ajuster vos plannings en conséquence.

Chaque centre de formation gère son cursus de formation comme il l’entend, mais nous avons choisi de vous parler de AFA Contrôle.

En effet, son offre est l’une des plus large du marché et vous aurez de nombreuses possibilités d’adaptation.

  • AFA Contrôle vous propose différentes formations VGP qui dure entre 2 et 15 jours.
  • Elle dispose de 15 centres de formation répartis dans toutes la France. Elle peut même le cas échéant, venir effectuer la formation dans vos locaux, si vous souhaitez former toute votre équipe.
  • AFA contrôle est également capable de vous proposer une formation spécifique comme une VGP pour chariot élévateur ou une formation plus globale pour tous les appareils de levage.

Une fois le diplôme en poche, votre équipe pourra assurer le contrôle de vos machines pendant une durée de 5 ans. Sachez enfin que ce type de formation peut entrer dans le cadre de la formation professionnelle continue, et donc être pris en charge par l’organisation à laquelle vous cotisez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *